Comment fonctionne la méditation ?


La méditation consiste à focaliser l’attention sur soi. Cette pratique veut que le pratiquant se centre sur ses émotions pendant le moment présent. Cela offre différents avantages sur le plan thérapeutique en améliorant la concentration et en cultivant une attitude zen. Retrouvez davantage de détails sur la méditation à travers ces quelques lignes.

Méditer pour se focaliser sur soi-même

La méditation vous apprend le lâcher-prise. Pour cela, il faut se libérer de ses pensées. Ceci implique qu’il faut arrêter de réfléchir, du moins pendant la durée de la séance. Les exercices peuvent s’accompagner de respiration. Pour rester dans le moment présent, le pratiquant peut porter son attention sur ses inspirations et expirations. Il devrait sentir tout son corps en imaginant qu’il peut le scanner de la tête aux pieds. Le tout se passe dans une grande relaxation. Tout cela permet de surmonter le stress ainsi que les divagations de l’esprit. Le méditant arrête aussi de parler dans sa tête. À la place, il doit juste « sentir » son corps. Avec le temps, il est possible de canaliser la conscience en l’obligeant à avoir des pensées positives. L’âme plonge dans une sorte de bienséance lorsque les différentes étapes sont franchies.

Chercher l’équilibre à travers une introspection

En méditation, le but ultime serait d’harmoniser le corps et l’esprit. Les émotions et les sensations physiques devraient présenter un bon rapport de force. L’introspection permet de tout remettre en ordre, pour ensuite être en paix avec soi-même. Cela dit, diverses techniques méditatives existent. Le fonctionnement change d’une méthode à l’autre. Cependant, ses différentes écoles ont leurs points communs. La première est de méditer dans un endroit calme et exempt de distraction. La personne aura beaucoup plus de facilité à se focaliser sur ses propres pensées. La position du corps et des membres compte. Bon nombre de techniques recommandent aux pratiquants de s’asseoir. Il est aussi possible de se tenir debout ou de méditer tout en marchant. Cette dernière approche correspond surtout au mindfullness. La déclinaison occidentale « pleine conscience » ne requiert pas d’élévation spirituelle en particulier. Les versions orientales s’appuient davantage sur les paroles à répéter mentalement ou à vive voix.

Puiser de l’inspiration sur des pratiques millénaires

Le fonctionnement de la méditation change d’une école à l’autre. En tout cas, la méthode vipassana reste l’une des plus populaires grâce à un grand nombre de pratiquants. En Occident, méditer fait partie des habitudes de la majorité. La technique transcendantale ou l’approche japonaise « Zen » sont également très répandues. Certains principes bouddhistes ont aussi gagné leur lettre de noblesse en Europe. Revisités par les spécialistes de la santé mentale, ils deviennent efficaces pour calmer les esprits les plus tourmentés. D’ailleurs, les personnes en proie au stress devraient se mettre au mindfullness. Pour apprendre à méditer efficacement, il est possible de s’inscrire à des cours de méditation, à suivre les instructions sur les sites comme www.comment-mediter.info ou à se rapprocher d’un coach. La pratique du mindfullness encourage la concentration et apaise les pensées qui tourmentent le pratiquant. Concrètement, il suffit de consacrer 5 minutes par jour pour méditer. Il est préférable de le faire à une heure fixe et dans un endroit calme. Le résultat est palpable au bout de quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *